Pour une Politique de proximité !

Assainir le dix mille feuilles administratif !

 

 

 

La création des communes le 14 décembre 1789, constitue un moment extrêmement important dans ce processus multi-millénaire. En effet, l’Assemblée constituante crée par ce décret les conditions d’une vie municipale démocratique qui va largement contribuer à sa solidité institutionnelle et à la réalité populaire massive du processus révolutionnaire.

 

 

Les départements sont créés par décret du 22 décembre 1789 pris par l'Assemblée constituante afin de remplacer les provinces de France jugées à la fois impropres à la bonne maîtrise du territoire national par le pouvoir central et profondément injustes relativement à leur représentation auprès de ce même pouvoir .

 

Voilà comment à commencé l'administration Française avec un maire assistés de quelques conseillers municipaux bénévoles en grande partie, et un ensemble de députés élus dans chaque départements !

 

un préfet et quelques sous préfets par département pour servir de relais avec la capitale .

 

Le conseil des Anciens qui est devenu Sénat par la suite était , au départ une assemblée consultative chargée d’émettre des objections aux législateurs ?

Cette chambre fut surtout, une quasi maison de retraite pour politiciens usés ?

 

Mais en fait cette organisation probablement lourde au XIX ème siècle , avec des moyens de communication peu rapide était beaucoup moins coûteuse que notre administration actuelle ?

 

Pour ce qui me concerne je pense qu'avec les moyens de communication actuels on peut revenir à cette organisation sobre et probablement plus éfficace que l'empilage de décisions qui parfois se contrarient !

 

Par conséquent la France doit redevenir une NATION LIBRE, sans contraintes supérieures qui contrarient en permanence le peuple !

L'Union Européenne doit rester un organisme de coordination de nation libre, sans aucun décret ni loi s'opposant aux états !

 

Même chose pour la commune qui doit se séparer des communautés de communes, organisme de fait privés sans mandats des habitants !

Les communes sont capables de s'associer sur des projets communs sans pour autant nourrir des communautés souvent corrompues ?

Les SIVOM fonctionnent depuis longtemps , pourquoi pas la même chose pour l’adduction d'eau, téléphone électricité ….

 

En fait je suis assez d'accord avec les propositions de Nicolas Dupont-Aignan qui envisage un système sans communauté de commune, sans subordination à lUE avec seulement une soixantaine de départements et des régions plus géographique qu'administrative

 

Dans mon idée le Sénat serait remplacé par des élus régionaux qui auraient alors deux emploi (avec une seule rémunération)

 

Et bien sur exit des Hauts de France , sans bas de France …. et retour aux régions traditionnelles , Artois, Picardie , Savoie, Champagne Bretagne, Normandie, Anjou ….. ( un clin d’œil aux nostalgiques du royaume)

 

Dans mon projet l'Assemblée législative ne siégerait plus uniquement à Paris, mais tournerait tous les ans dans une région différente pour garder un contact avec le peuple et inversement ?

 

cette réforme supprimerait quelques milliers de postes de manière graduelle, les élus ayant atteins l'age de la retraite seraient uniquement bénévoles !

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site