Poids des partis Politiques

Sommes nous en Democratie ?

 La question eut paraitre idiote, mais un certains nombre d’éléments me permet d'en douter :

   Les élus sont quasiment indéboulonnables, le referendum d'initiative populaire n'est que de la poudre aux yeux dans sa forme actuelle ?

        Le peuple ne peut élire qu'une tête de gondole choisie par un tout petit nombre d’adhérents - militants aux partis politiques.  Cet article est assez ancien mais permet de se faire une idée car actuellement le mystère est quasi total dans la mesure ou l'UMP est au bord de l'implosion et que les militants du PS se cognent la tête contre les murs en déchirant leur cartes ?

  le FN : 75 000

     DLR : 10 000

    Modem : 30000

    PS : Des Milliers ????    probablement entre 130 00 et 160 000

    UMP: ??????        autour de 160 000

   EELV : ?????     16452 au 30 12 2011

  PCF FG : ????? (PCF) avance au JDD.fr le chiffre de 130.000 adhérents au 1er janvier 2012, dont 70.000 à jour de cotisation

  PG : ?????

 

 Comme vous pouvez le constater les partis qui ont participé au pouvoir sur les deux quinquennat restent très vagues sur le nombre d’adhérents et ne l'indiquent pas sur leur site ?

     Si on fait l’addition de tous les adhérents ayant la possibilité de choisir un candidat -fraude exclue- on arrive péniblement à 491 000 sélectionneurs !

  ces 491 000 sélectionneurs choisissent pour nous 8 candidats !

   il y a parfois 1 ou 2 candidats "sponsorisés" par des groupes de pression fortunés qui se présentent , sans réelles chance de succès, parfois même avec uniquement un objectif de nuisance non avoué  ?

    Le corps électoral Français est de 44 800 000 en 2014, on constate donc assez facilement que seulement environ 1% du corps électoral sélectionne 100% des éligibles ?

      99% des électeurs sont mis devant un fait accompli et n'ont aucun moyen de  sélectionner un candidat ?

 Il faudrait donc modifier la loi électorale pour palier à cet inconvénient ?

     Une première piste serait d'organiser un référendum dans les 100 derniers jours de mandat du Président avec une question simple qui éliminerait le candidat pour deux mandats ( 10 ans)  :

                                                 M'autorisez vous à me représenter  OUI   ou NON ?

   Cette simple question aurait deux effets :

   1/ éliminer le candidat qui aurait failli , déçu .... et par conséquent amener une nouvelle tête ?

   2/ faire en sorte que l’élu ait toujours en tête que son mandat ne lui permet pas tout et n'importe quoi ? ( je ne pense à personne en particulier ).

  

       Une autre piste, éventuellement parallèle serait de mettre en place un dispositif exigeant que chaque parti qui finance un candidat, alloue la même somme destinée a présenter autant de candidats non "partisans" que de candidat de parti ? .

       D'avance je réfute l'objection du cout car un mauvais candidat coute très très cher et ce ne sont pas les exemples qui manquent ?

      Ces candidats pourraient être tirés au sort parmi des volontaires, ou des sélectionnés parmi des gens  n’ayant JAMAIS ÉTÉ ENCARTES et de cette manière  les 99% auraient le même "poids" que les 1%, ce qui rendrait le débat TOTALEMENT différent dans la mesure ou l’indépendant aurait une totale liberté de parole, car personne derrière pour le "sanctionner" durant la campagne ?

 

  Ce serait un début de veritable démocratie, avec bien sur le référendum d'initiative poulaire qui nous permettrai par exemple de sortir IMMEDIATEMENT de l'OTAN pour ne pas se trouver impliqué dans un conflit qui ne concerne pas la France ?

 

    

 

   

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site